Télévision. Pourquoi les téléspectateurs de Normandie rencontrent-ils des problèmes de TNT ?

31 décembre 2016
Par

 (© Manaemedia/Fotolia)
Les téléspectateurs de Normandie se plaignent d'un dysfonctionnement de la TNT depuis le début de la semaine du 26 décembre 2016. (© Manaemedia/Fotolia)

Que ce soit dans l’Eure, dans le Calvados, ou encore en Seine-Maritime, des téléspectateurs se plaignent de dysfonctionnements de la TNT, depuis le 26 décembre 2016.

« Quand je zappe sur TF1 : écran noir. Pareil pour France 2, France 3… Rien ! », s’étonne auprès de nos confrères du Pays d’Auge, Jean-Marc. Habitant le quartier de Hauteville à Lisieux (Calvados), il constate depuis plusieurs jours un « problème de réception de la TNT, notamment les chaînes en haute définition ».

La météo est en cause

Sur son site internet, l’Agence nationale des fréquences (ANFR), qui gère et contrôle les fréquences sur le territoire national, fait état d’une « réception temporairement difficile dans le Grand Ouest ». Et donc de la TNT. Les Normands ne sont pas les seuls touchés.

> LIRE AUSSI : Nouveau sur la TNT, franceinfo. La quatrième chaîne d’information en continu en France

Les téléspectateurs recevant la TNT par l’antenne râteau sont susceptibles d’être confrontés temporairement à des phénomènes dits de « propagations particulières » dus à des conditions météorologiques exceptionnelles, explique l’ANFR sur son site internet. Ces propagations particulières peuvent avoir pour conséquence de recevoir le signal d’émetteurs plus lointains, pouvant brouiller la réception des émetteurs habituels.

L’Agence ajoute que des « pixellisations de l’écran, sautes d’images, voire des écrans noirs à différentes heures de la journée et sur n’importe quelle chaîne » peuvent être constatés. Il est recommandé d’éviter de faire des recherches de chaînes, ou de modifier son installation de réception.

> LIRE AUSSI : 300 foyers privés de gaz dans l’Eure : la situation bientôt rétablie selon GRDF

« La réception devrait redevenir normale dans quelques jours », assure l’ANFR.

Flux RSSFacebookTwitter

Archives