Aller au contenu

Tout sur les bébés

Le centre socioculturel Georges-Déziré accueille du 26 septembre au 1er octobre la première édition de la semaine de la petite enfance. Six jours pour tout savoir sur les moins de 3 ans. Bébé est une personne. Une personne dont il convient de connaître les besoins spécifiques pour qu’elle devienne grande et épanouie. Cette très importante personne méritait donc une semaine à elle toute seule, ouverte à tous… « Nous nous adressons évidemment aux parents et aux futurs parents, aux professionnels de la petite enfance, mais aussi à tous ceux qui s’intéressent au bien-être de bébé », explique Audrey Herpin, la responsable de la Maison de la famille.
Auparavant ramassé sur une seule journée, ce rendez-vous désormais élargi sur six
jours a fait sien la philosophie du contrat local de santé (CLS). « La santé des moins de 3 ans concerne toute la famille, appuie Pierre Creusé, le coordonnateur CLS, les écrans allumés, une alimentation trop sucrée, le bruit, les rythmes de vie, etc., ont un impact direct sur l’enfant. Cette première semaine de la petite enfance est aussi l’occasion de créer les conditions d’une intervention plurielle des professionnels de santé, sur notre territoire. »
Éducateurs de jeunes enfants, bibliothécaires, psychomotricienne, diététicienne, éducateurs sportifs, Association familiale… tous ceux qui travaillent au bien-être et à l’épanouissement de bébé ont répondu présent, « les professionnels de la PMI (protection maternelle et infantile) seront là », souligne Pierre Creusé.
Ces rencontres sont le propre du Contrat local de santé. En faisant sortir les institutions de leurs murs, elles permettent de renforcer le maillage entre les professionnels, assure le coordonnateur CLS. « Tricoter un parcours de santé pour les enfants passe par des collectifs professionnels et une prise en charge réactive et véritable », dit-il. Et dans ce parcours de santé, s’amuser compte autant que le stéthoscope du docteur. La journée de clôture, samedi 1er octobre ne l’oublie pas. Elle sera ponctuée par une série d’ateliers créatifs et d’éveil et qui s’achèvera en chantant avec Rémi le roi des comptines, précise Audrey Herpin, « un concert pour les tout-petits à partir de comptines en interactivité avec les enfants, avec des jeux de doigts et de mains… »
• Renseignements au centre socioculturel Georges-Déziré au 02.35.02.76.90.

Le centre socioculturel Georges-Déziré accueille du 26 septembre au 1er octobre la première édition de la semaine de la petite enfance. Six jours pour tout savoir sur les moins de 3 ans. Bébé est une personne. Une personne dont il convient de connaître les besoins spécifiques pour qu'elle devienne grande et épanouie. Cette très importante personne méritait donc une semaine à elle toute seule, ouverte à tous… "Nous nous adressons évidemment aux parents et aux futurs parents, aux professionnels de la petite enfance, mais aussi à tous ceux qui s’intéressent au bien-être de bébé", explique Audrey Herpin, la responsable de la Maison de la famille.
Auparavant ramassé sur une seule journée, ce rendez-vous désormais élargi sur six
jours a fait sien la philosophie du contrat local de santé (CLS). "La santé des moins de 3 ans concerne toute la famille, appuie Pierre Creusé, le coordonnateur CLS, les écrans allumés, une alimentation trop sucrée, le bruit, les rythmes de vie, etc., ont un impact direct sur l’enfant. Cette première semaine de la petite enfance est aussi l’occasion de créer les conditions d’une intervention plurielle des professionnels de santé, sur notre territoire."
Éducateurs de jeunes enfants, bibliothécaires, psychomotricienne, diététicienne, éducateurs sportifs, Association familiale… tous ceux qui travaillent au bien-être et à l’épanouissement de bébé ont répondu présent, "les professionnels de la PMI (protection maternelle et infantile) seront là", souligne Pierre Creusé.
Ces rencontres sont le propre du Contrat local de santé. En faisant sortir les institutions de leurs murs, elles permettent de renforcer le maillage entre les professionnels, assure le coordonnateur CLS. "Tricoter un parcours de santé pour les enfants passe par des collectifs professionnels et une prise en charge réactive et véritable", dit-il. Et dans ce parcours de santé, s’amuser compte autant que le stéthoscope du docteur. La journée de clôture, samedi 1er octobre ne l’oublie pas. Elle sera ponctuée par une série d’ateliers créatifs et d’éveil et qui s’achèvera en chantant avec Rémi le roi des comptines, précise Audrey Herpin, "un concert pour les tout-petits à partir de comptines en interactivité avec les enfants, avec des jeux de doigts et de mains…"
• Renseignements au centre socioculturel Georges-Déziré au 02.35.02.76.90.