Aller au contenu

8ème Forum Netexplo à l’UNESCO

Bonjour à toutes et à tous, Si vous vous passionnez pour les grandes inventions d’aujourd’hui qui dessinent notre futur, vous adorerez le Forum Netexplo! Pour cette 8ème édition qui s’est tenue mercredi 4 février dernier au siège de l’UNESCO à…

Bonjour à toutes et à tous,

Si vous vous passionnez pour les grandes inventions d'aujourd'hui qui dessinent notre futur, vous adorerez le Forum Netexplo!

Pour cette 8ème édition qui s'est tenue mercredi 4 février dernier au siège de l’UNESCO à Paris, j'ai eu l'honneur de remettre le Grand prix Netexplo 2015.

Vous trouverez mon intervention ci-dessous.

Bonne lecture!
——-

"Madame la Directrice Générale,
Excellences,
Mesdames et Messieurs,

J’ai l’honneur de conclure cette première matinée du 8e Forum Netexplo. Vous êtes près de 1 500 décideurs et experts dans ce grand amphi de l’UNESCO venus ce matin pour découvrir les tendances et les dix lauréats Netexplo 2015. Depuis plusieurs années, en tant que Sénatrice, en charge du groupe d’études sur les Médias et les Nouvelles technologies, et aujourd’hui en tant que Présidente de la commission de la Culture, de l’Éducation et de la Communication du Sénat, j’ai toujours suivi avec un intérêt particulier les travaux de l’Observatoire Netexplo et son Forum annuel dont la vocation est de partager l’observation d’une année d’innovation numérique dans le monde.

 

On ne rappellera jamais assez que le numérique est une révolution technologique sans précédent dans l’histoire de l’humanité. La société du numérique entraîne une profonde mutation du lien social et, en particulier, pour la nouvelle génération, structure plus la société en réseaux sociaux d'intérêts, constitués et animés via des outils numériques, que désormais par le lien sociopolitique. C’est l’ensemble des modes de fonctionnement de la société qui en est mécaniquement impacté et ce qui apparaît aujourd’hui comme un comportement propre à une partie seulement de la population, la plus réceptive à ces technologies, s’étend à l’ensemble de la société. C'est un défi pour les pouvoirs publics car le numérique bouleverse les équilibres économiques et sociaux traditionnels. Il renverse les modèles d’affaires, il se joue de l’impôt, il bouscule les règles de droit…

Mais le numérique offre aussi de nouvelles potentialités pour faciliter l'expression démocratique et repenser l’éducation, l’accès à la culture et la communication dans notre société.

Le numérique est également la source d’une partie croissante des créations nettes d’emplois, il compte pour 40% des gains de productivité. C’est une révolution qui impose aux décideurs économiques d’assurer la transformation numérique de leurs entreprises pour répondre aux nouvelles demandes de leurs clients et collaborateurs. C’est une révolution qui impose aussi aux décideurs politiques français comme européens de promouvoir une politique industrielle à la hauteur de l’enjeu.

Le Sénat français a travaillé sur nombre de ces enjeux liés à cet écosystème ; il a par exemple formulé des recommandations sur le sujet de la vie privée à l’heure des mémoires numériques.

La notion de vie privée constitue l'un des fondements de nos sociétés modernes et démocratiques. Elle est ainsi, dans une société démocratique, indissociable de l'existence de l'individu et de l'exercice des libertés. Or les avancées du numérique dans le domaine de la géolocalisation, de la biométrie, des puces RFID, des logiciels de profilage statistique, renforcent la nécessité de protéger cette notion de vie privée face à de telles techniques pouvant être ressenties comme intrusives par un certain nombre de nos concitoyens.

Comment protéger les données de notre vie privée quand nos propres usages numériques nous conduisent à nous surexposer sur les réseaux sociaux, à publier des selfies et à développer notre « personalbranding » ?
Une prise de conscience personnelle et collective en renforçant l’éducation et l'information du citoyen est nécessaire, en labellisant les acteurs respectueux de bonnes pratiques en matière de confidentialité des données, enfin en promouvant, au plan international, la définition de standards internationaux dans le domaine de la protection des données.

Dans cette perspective, la future harmonisation des règles européennes en matière de protection des données est indispensable. Elle permettra de rétablir la confiance afin et de définitivement lancer le développement de l'économie numérique.
La révolution numérique en cours aura, selon Michel Serres, des effets au moins aussi considérables qu’en leur temps l’invention de l’écriture puis celle de l’imprimerie. Les notions de temps et d’espace en sont totalement transformées. Les façons d’accéder à la connaissance profondément modifiées. À cet égard, chaque grande rupture dans l’histoire de l’Humanité conduit à priver l’homme de facultés mais chaque révolution lui apporte de nouvelles possibilités. S’il perd une part de mémoire et de capacité mentale de traitement de l’information avec la diffusion généralisée des technologies numériques, l’homme gagne une possibilité nouvelle de mise en relation (d’individus, de groupes et de réseaux, de savoirs) mais aussi une faculté décuplée d’invention et de création. C’est probablement de ce côté que se trouvent les réponses aux enjeux contemporains de l’Humanité.
L’invention et la création ont toujours été à l’honneur depuis la création du Forum Netexplo en 2008. Les innovations primées lors des sept premières éditions de cet événement révèlent les futures orientations de notre société.
Rappelez-vous…

Twitter, le fameux réseau social qui a révolutionné la diffusion de l’information, Psiphon, le premier logiciel anti-censure qui a permis l’émergence du printemps arabe, Desktop Factory, la première imprimante 3D grand public qui a permis l’éclosion des premier fablabs… Toutes ces innovations ont été lauréates de la première édition du Forum Netexplo en 2008.

Cette capacité à capter partout dans le monde dès qu’elles émergent, les innovations digitales, de les analyser et les décrypter, fait du Forum Netexplo un rendez-vous annuel très appréciable pour tousles décideurs qui cherchent à comprendre comment le numérique va transformer notre société et notre économie.
Les dix lauréats Netexplo 2015 que vous avez pu découvrir ce matin traduisent la fantastique créativité du digital et son impact dans notre société et notre économie. Je me réjouis qu’ils s’inscrivent dans des domaines si nobles et stratégiques pour notre avenir : la santé et la prévention des risques, l’éducation et le management, et bien sûr le développement durable.Notre Grand Prix Netexplo 2015, l’innovation « Wearable Thermo-Element » des chercheurs de l’Institut supérieur sud-coréen des sciences et technologies (KAIST) relève de ce secteur.

Alors de nombreux laboratoires de recherche publics ou privés, start-up, grands groupes industriels et technologiques rivalisent sur tous les continents pour trouver les nouvelles formes d’énergies nous permettant le meilleur potentiel d’’autonomie, de puissance et de respect de l’environnement. Le Professeur BJ Cho et son équipe de chercheurs se sont intéressés aux usages émergents des internautes. Les objets connectés personnels (Les wearable computers) que nous porterons sur nous-même vont connaître un développement majeur, partout sur notre planète. Il nous est proposé de capter notre propre énergie pour apporter la réponse la plus appropriée à nos modes de vie nomades ?

Au moment où nous débattons de la loi sur la transition énergétique, je considère que « Wearable Thermo-Element » est véritablement une idée lumineuse.
Aussi, en guise de conclusion, je voudrais encore une fois féliciter chaleureusement les chercheurs du KAIST et leur dire combien leur innovation peut changer notre vie.

Je vous remercie de votre attention et vous souhaite un excellent Forum."